top of page

Les habiletés de communication et d'écoute

La communication… On en parle tout le temps ! & pourtant, c’est bien un sujet indispensable qu’il est nécessaire de maîtriser, de revoir et revoir, car la communication est clairement la clé pour une meilleure entente et compréhension ! Que ce soit dans nos relations amicales ou de couple !


Vous allez d’abord répondre aux questions ci-dessous. Si vous répondez « non » à quelques-unes de ces questions, vous avez probablement besoin de perfectionner un petit peu vos habitudes de communication !


Ne pas communiquer dans un couple est source de nombreux malentendus qui auraient pu être évité, grâce à une bonne communication justement… Il est important de se parler, de se dire les choses franchement.


Vous découvrirez alors en suivant, les habiletés de communication qui sont formées des habiletés d’expression de soi et d’écoute.


Bilan de communication


Pourriez-vous dire à votre partenaire quels sont vos besoins, vos souhaits du moment ?

Pourriez-vous dire à votre partenaire ce qui vous déplait ou ce que vous n’appréciez pas au moment où vous le ressentez ?

Pourriez-vous dire à votre partenaire ce qui vous fait plaisir, ce que vous aimez au moment où vous le ressentez ? Pourriez-vous dire à votre partenaire ce que vous souhaitez comme changements dans votre relation ?

Pourriez-vous dire à votre partenaire ce que vous attendez de lui ?

Pourriez-vous dire à votre partenaire quelles situations vous irritent ? Faire comprendre à l’autre quelles attentions vous aimez et souhaitez ?

Pourriez-vous exprimer verbalement de façon claire et précise vos besoins et préférences ?

Pourriez-vous accepter que votre partenaire ait envie de se livrer à une activité alors que vous n’en avez pas envie et vice versa et en discuter ?

Pourriez-vous accepter que votre partenaire ne partage pas toutes vos idées ?

Pourriez-vous accepter que votre partenaire ne soit pas toujours prêt à faire ce que vous souhaitez ?


Les règles de base des habiletés d’expression de soi


1. Trouver un sujet de discussion.

Ici, on va se concentrer sur quelque chose qui pourrait causer des problèmes au sein de votre couple.

Au début, il sera préférable de choisir un sujet qui ne suscite pas trop de controverse.

Procédez progressivement par petites étapes en commençant par des sujets faciles et en allant vers des sujets de discussions plus difficiles.

Vous pourriez effectuer ensemble une liste des sujets à aborder en allant du plus facile au plus difficile.

Evitez de changer de sujet au cours de la conversation. Si vous changez de sujet, vous ne parviendrez pas à vous exprimer de façon claire et satisfaisante.

Restez dans le présent et évitez de revenir sur les évènements désagréables du passé.

ON RESTE FOCUS.


2. Parler à la première personne en utilisant le « je ». Ça, c’est une notion que l’on a déjà abordée ! Si vous utilisez le « tu » dans vos discussions, vous aurez davantage tendance à porter des accusations, des jugements, d’insulter l’autre ou de donner des ordres. Ce comportement ne ferait que mettre votre partenaire sur la défensive et diminuerait alors ses capacités d’écoute.

Entrainez-vous à dire « J’aimerais que… » au lieu de dire « tu n’as pas… ».


3. Le ton de votre voix.

Soyez vigilant avec le ton que vous allez utiliser. Vous pourriez parler sur un ton qui serait perçu comme agressif ou désagréable par l’autre.


4. Ne pas se perdre dans de longs discours.

Soyez clair et bref.

Vous laissez ainsi le temps à votre partenaire de parler.

Evitez de donner trop d’informations souvent inutiles, cela ne ferait qu’alourdir la conversation et risquerait d’ennuyer et/ou de vous faire perdre l’attention de votre partenaire.


5. Poser des questions à son partenaire.

Vous l’encouragerez donc à écouter et à avoir un rôle actif dans la conversation.

Cependant, évitez de poser des questions accusatrices.


6. Féliciter son partenaire pour les efforts qu’il fait pour comprendre.

Cela l’encourage à continuer. Il est important d’encourager votre partenaire lorsqu’il fait des efforts pour vous comprendre.


7. Lorsque vous discutez de thématiques à propos desquelles il y a un désaccord, essayez de vous comprendre et non pas de convaincre l’autre.

Votre partenaire a droit à ses opinions et à ses commentaires comme vous.

Tentez ainsi de voir vos différences d’opinions sous un œil plus positif que négatif et n’insistez pas pour que l’autre partage votre point de vue.

Souvenez-vous que comprendre l’opinion de l’autre et accepter qu’elle soit différente de la vôtre ne veut aucunement dire que vous la partagez. Cela indique que vous avez du respect pour l’autre.


8. Mettre l’accent sur l’expression des sentiments positifs.

Cela favorisera le rapprochement avec l’autre et favorisera l’intimité. Si vous exprimez trop souvent des réactions négatives, cela ne peut que contribuer à l’éloignement.


Communiquer c’est bien… Mais écouter, c’est encore mieux ! & on parle ici, d’écouter véritablement, sincèrement. Ce n’est pas une chose toujours facile, car oui, on écoute toujours, mais parfois, on est distrait, on pense à autre chose, on n’est pas véritablement concentré… Voyons alors quelles sont les habiletés d’écoute active afin d’être armé le mieux possible pour tout dépoter dans nos communications avec autrui !


Description des habiletés d’écoute active


1. Montrez clairement à votre interlocuteur que vous êtes intéressé et que vous l’écoutez avec votre corps et votre voix.

Arrêtez toute activité.

Maintenez le contact visuel avec votre partenaire.

Orientez votre corps vers celui de votre partenaire.

Montrez par l’expression sur votre visage que vous êtes attentif.


2. Si vous avez des difficultés à suivre le fil de la conversation, n’hésitez pas à demander à votre partenaire de répéter ce qui vient d’être dit en lui réitérant si nécessaire vos difficultés.


3. Encouragez votre partenaire à parler en lui montrant votre intérêt. Posez-lui des questions.

Utilisez le reflet qui consiste à répéter brièvement ou à reformuler, à votre manière, la phrase communiquée par l’autre.

Soyez patient lorsque l’autre parle.

Attendez que l’autre ait fini sa phrase avant de poser des questions ou d’utiliser la réponse reflet.


4. Résumez ce que votre partenaire vient de vous dire pour vous assurer que vous le comprenez et pour lui manifester que vous l’écoutez.

Evitez d’exprimer trop vite votre point de vue ou de vous défendre.

Le résumé est en effet un outil de communication simple, mais efficace, permettant de rassurer votre partenaire sur le fait que vous l’avez bien écouté et compris.


5. Si vous n’êtes pas certain de comprendre ce que votre partenaire a dit, posez-lui des questions afin de l’amener à clarifier ses idées et ses émotions, et ce, même si vous pensez être en désaccord avec lui.


6. Respecter le point de vue et les besoins de l’autre. En vous mettant à la place de l’autre et en essayant de comprendre ce qu’il vit, vous allez peut-être comprendre davantage pourquoi il ne pense pas comme vous.

0 vue0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page