top of page

La psychose

La psychose est un état psychique caractérisé par une altération profonde de la conscience et du rapport à la réalité de l’individu.


On distingue trois grands types de psychoses : la schizophrénie, les délires, les psychoses aigües.


L’individu vit une perte de contact avec la réalité et peut même se construire une réalité parallèle : c’est là qu’on parle de délire.

On peut noter des troubles de l’identité avec une perte des repères corporels ou une modification de l’image du corps.


Dans la psychose, le sujet n’a pas toujours conscience son état, ce qui impacte grandement sa vie quotidienne.


Les psychoses aigües, ou bouffées délirantes


Une bouffée délirante est un état transitoire délirant qui s’installe brutalement (en quelques heures) mais qui disparait de manière très rapide aussi.

Le délire peut consister en des hallucinations psychiques où l’individu va retrouver ses pensées transformées, envahie par quelqu’un d’autre que lui, et en des hallucinations psycho-sensorielles (visuelles, auditives, olfactives…).


L’individu peut connaitre des expériences de dépersonnalisation. Il a en lui un sentiment d’étrangeté, comme si le monde, sa personnalité étaient modifiés, comme s’il avait perdu toute familiarité avec son propre corps, il ne se reconnait plus, perd ses repères habituels.


Il peut également vivre des expériences de déréalisation où il perd tout sentiment du réel. Cela peut être associé à un sentiment d’être dans un état de rêve où tout lui semble délirant, il se sent flotté.


Ces crises délirantes peuvent être consécutives à un choc affectif ou un stress émotionnel.


La schizophrénie


La schizophrénie se caractérise par trois troubles principaux : la dissociation de la personnalité, un syndrome délirant et le repli sur soi.


L’entrée dans la schizophrénie peut être plus ou moins lente et progressive, ou brutale.


Les signes de la schizophrénie peuvent se confondre avec la dépression, car on observe chez l’individu un repli sur soi important avec une perte de contact, une adhésion à des pensées mystiques, des comportements étranges…


La dissociation est représentée par la perte d’unité de l’individu au niveau de la pensée, de l’affectivité, de la communication et du comportement.


Au niveau de la pensée, on observe un déficit de l’attention et de la concentration, une altération du cours de la pensée, des troubles du langages (au niveau de la prononciation, du timbre de la voix, le sens des mots peut être détourné…), des discordances dans l’expression verbale (l’individu peut répondre totalement à côté à une question très simple).


Au niveau de l’affectif, on note un détachement, une indifférence, une froideur affective au niveau du contact mais qui peut passer à l’extrême avec également des expériences affectives intenses. On note également une certaine lenteur dans les réactions émotionnelles, un désintérêt pour les activités, des réactions émotives inappropriées et imprévisibles et des affects violents intense face à la frustration.


Enfin, au niveau comportemental, on note un retrait par rapport à autrui, une absence d’initiative, l’individu est dans l’indécision. Il peut présenter des stéréotypies (répétition inlassable d’un même geste) et des attitudes contradictoires (des gestes contraires à l’attention supposée). Il peut également présenter une négligence corporelle voire également un refus de s’alimenter.


Lors des moments de délires, ceux-ci sont variables et peuvent être de différents thèmes (délire de persécution, thèmes religieux ou surnaturels).

Dans ses phases de retrait, l’individu reconstitue un monde intérieur totalement hermétique à autrui.


Les délires chroniques


C’est une pathologie qui pourrait ressembler à la schizophrénie par sa présence d’un délire et son caractère chronique, mais ici, le rapport à la réalité est préservé (sauf dans les moments de délire).


L’individu va totalement adhérer à ses idées délirantes tout en gardant une perception conforme de la réalité.


Le délire fait généralement suite à un échec professionnel, émotionnel ou suite à une expérience de frustration ou de rejet.

0 vue0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page