Les mécanismes de défenses

Le refoulement


Le mécanisme de refoulement est un mécanisme de défense mis en évidence par Freud. Il désigne la manière dont la conscience va se débarrasser de ce qui la dérange.


Un mécanisme de défense est un processus psychique qui a pour fonction l’organisation et le maintien des conditions psychiques optimales, aidant le Moi du sujet à affronter et à éviter l’angoisse et le malaise psychique. De ce fait, il participe aux tentatives d’élaboration du conflit psychique, mais utilisé excessivement ou de manière inappropriée, il peut compromettre la croissance psychique.


Afin d’imager cette notion, pensez au terme très simple de « refouler » : on refoule quelqu’un à l’entrée d’un endroit lorsqu’un problème empêche son admission. Cette personne n’entrera donc pas dans le lieu, mais restera dehors, attendra peut-être, fera même du bruit…

Le refoulé est donc cette personne qui attend derrière la porte. En Psychanalyse, on ne cherchera pas à se débarrasser de cet élément perturbateur, il s’agira de prendre conscience de cet élément qui dérange, l’identifier, voir qui cherche à l’éliminer et comment.


Une fois ces obstacles levés, il faudra trouver une place à ce refoulé afin qu’il s’intègre de la manière la plus harmonieuse possible.


Dans les situations de traumatismes ou d’injustices, le processus de refoulement maintient le traumatisme dans la partie invisible de notre psyché. Le refoulement perdura jusqu’à ce qu’il se produise une sorte de réparation (qui peut consister par le simple fait de reconnaitre ce qui a été refoulé, de le remonter à la conscience).

0 vue0 commentaire

Posts similaires

Voir tout