top of page

La parentification

La parentification est un autre concept développé par Ivan Boszormenyi-Nagy qui représente l’inversion des rôles entre un parent et son enfant : l’enfant devient le parent de son propre parent, il va se charger de sa souffrance.


C’est un phénomène tout à fait normal dans le développement de l’enfant, lorsque, de manière temporaire, il s’identifie à son parent. Cela devient problématique lorsque cela perdure et que cela devient dominant. Le développement de l’enfant se fige alors à cette étape, ce qui va perturber l’acquisition de on autonomie et pourra même entrainer des troubles psychiques, voire même parfois pathologiques.


Ce phénomène de parentification est examiné sur trois générations. Si l’enfant prend la place de son père, c’est parce qu’il reprend le rôle d’un grand-parent qui a été défaillant dans son rôle de parent. Et à son tour, le phénomène va se transmettre aux générations suivantes, jusqu’à ce qu’il se produise un rééquilibre.


On peut retrouver ce phénomène lorsque des parents ont vécu un traumatisme, par exemple le décès d’un de leur parent, et inconsciemment, ils amènent leur enfant à prendre le rôle de leur parent disparu.


Généralement, quand il y a plusieurs enfants dans la famille, c’est l’enfant le plus sensible et le plus mature qui honorera la loyauté envers son système familial. Mais, à force de souffrir du décalage entre son héritage familial et sa propre vie, c’est également lui qui finira par travailler sur son histoire afin de tenter de déjouer ces transmissions de déséquilibre et d’inversion.


1 vue0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page