top of page

Le mythe familial

Le mythe familial, développé par Neuburger, est une sorte de rêve éveillé que feraient tous les membres de la famille.

Ce mythe se transmet d’une génération à l’autre, nuancé par chaque individu, mais respectant la loyauté de l’histoire familiale. Il assure la cohésion au sein de la famille et permet à cette famille d’avoir sa propre identité, de ses différencier des autres.


Le mythe change avec l’évolution des membres de la famille, de l’époque, du contexte. C’est lorsqu’il n’évolue plus que la pathologie apparait.


La fixation du mythe familial correspond à une coupure avec le monde extérieur, sans possibilité d’évolution. Dans des cas extrêmes, on peut observer une folie familiale qui se transmettra au fil des générations.


Catégories de mythes

- Le mythe de la transparence : « Nous ne cachons rien, nous parlons de tout, nous nous disons tout. »

- Le mythe de l’harmonie : « Nous sommes une famille heureuse et unie, nous comptons sur la famille pour s’entraider. »

- Le mythe de la négation : « Nous ne sommes pas une famille, nous sommes une famille de fous, nous n’avons rien d’une famille. »

- Le mythe de la méfiance : « Nous ne pouvons faire confiance à personne dans cette famille, méfie-toi de lui, d’elle ou d’eux. »


0 vue0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page