top of page

L’erreur fondamentale d’attribution

L’erreur fondamentale d’attribution (ou biais d’attribution) est un concept de psychologie sociale qui décrit la tendance qu’ont les gens à surestimer l’influence de facteurs internes (personnalité, caractère, croyance) sur le comportement des autres, tout en sous estimant l’impact des facteurs externes (les circonstances, évènements…).


Par exemple : Quelqu’un est en retard à une réunion : on va penser que cette personne est naturellement en retard, qu’elle manque de professionnalisme etc… alors que peut être cette personne était dans les embouteillages, a eu un problème sur la route ou autre ???


Cette erreur fondamentale d’attribution est considérée comme une erreur de raisonnement qui est profondément ancrée dans notre façon de penser. Elle peut avoir des conséquences importantes sur notre façon de percevoir les autres et de prendre des décisions.


Ce type d’erreur peut être influencée par des facteurs culturels et situationnels.


Ce qui est fou, c’est que lorsqu’il s’agit de nos propres mauvais comportements, on va plutôt accuser les circonstances ! Type « j’étais sous pression, je n’y pouvais donc rien ! ».


D. Gilbert (psy à Harvard) attribue ce biais à quatre causes :


1. Nous ne sommes pas pleinement conscients de la situation : comme décrit précédemment lors de l’exemple de la réunion, nous ne savons pas pourquoi X est arrivé en retard ! 

2. Nous avons des attentes irréalistes

3. Nous exagérons notre évaluation des comportements : nous allons interpréter le moindre détail dans la communication verbale et non verbale.

4. Nous ne revenons pas sur nos premières impressions


Alors que faire pour éviter de tomber dans le piège de ce biais ?


Déjà, prendre conscience de ses propres biais ! Nous avons tous nos préjugés… Prenez ensuite du recul et analysez la situation sous différentes perspectives. Essayez de vous mettre à la place de l’autre ou de vous mettre dans le contexte de l’évènement. Posez-vous des questions sur les causes possibles du comportement plutôt que de tirer des conclusions hâtives. Faites preuve d’empathie… Essayez de comprendre les perspectives d’autrui.

2 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


bottom of page