Les crises du couple

Le test de la réalité ou de la « désidéalisation »

Les couples traversent plusieurs crises au long de leur relation. Nous allons parler de ce moment, où l’on revient à la réalité.

Comme nous l’avons vu, dans la phase passionnelle, on note quelques défauts chez l’autre mais qui sont facilement surmontable car le partenaire est idéalisé. Il se présente sous son meilleur jour, répond à nos attentes. Puis un jour, convaincu que le couple est bien en place, chacun se relâche, et l’on découvre réellement qui est notre partenaire.

On commence à trouver notre partenaire un peu moins charmant, un peu moins sexy, un peu moins cultivé… Les défauts minimisés au début prennent de plus en plus d’importance avec le temps.

C’est ici qu’arrive le premier point critique : l’acceptation de l’autre entièrement.

Quatre carrefours se profilent ici : les passionnés mettront fin à la relation arrivés à ce stade ; les parents se résignent lorsqu’il y a des enfants en jeu ; les partenaires malheureux vont vivre une blessure narcissique et vont chercher à conformer leur partenaire à leurs attentes en lui demandant de changer ; les partenaires heureux poursuivent leur chemin, car ils savent que le véritable amour est celui qui survit aux fantasmes et à la passion des débuts.

Ces partenaires acceptent l’autre, avec ses imperfections, car ils savent qu’eux-mêmes sont imparfaits !

C’est une crise que traverse tous les couples mais qui est très bénéfique car elle permet la rencontre avec l’autre et l’affirmation des besoins et attentes du couple. L’admiration, le respect et la confiance réciproque n’en sont que renforcé.

L’arrivée d’un enfant – Les rôles de père et de mère

L’arrivée d’un enfant va chambouler la vie du couple. Que ce soit au niveau de la grossesse, de l’accouchement et de l’arrivée dans la maison d’une tierce personne, chacune de ces étapes peut amener à des crises.

Au moment de la grossesse, la maman connait des transformations : que ce soit au niveau physique, émotif, mais également psychologique. Le futur papa va être poussé à passer d’un statut d’adolescent à une maturité psychologique afin d’être en mesure d’être à la hauteur de toutes les responsabilités qui l’attendent. Tout cela va peser sur l’intimité du couple.

La crise de l’arrivée d’un enfant se structure autour de trois thèmes principaux : les rôles de père et de mère, la perte de l’amante et la dictature de l’enfant.

Nous allons ici nous consacrer sur les rôles que l’on a toujours donné à la mère et au père.

L’expérience de la grossesse ne peut être compris que par la femme qui devient mère. Celle-ci sent grandir la vie en elle, elle se transforme afin de mettre au monde cet être humain, cela lui donne une grande puissance. Une première difficulté apparait, car après avoir eu en elle ce petit être durant neuf mois, elle va devoir le partager avec son partenaire.

Du côté de l’homme, celui-ci a de nouvelles responsabilités à présent. Il est ancré en lui de devoir assurer la survie de sa famille et pour cela, il va travailler dur, même si les femmes aujourd’hui sont totalement autonomes financièrement. Une nouvelle difficulté apparait ici, car le jeune papa devra comprendre que sa partenaire a plus besoin d’un support émotionnel que de sécurité matérielle à cet instant.

Lorsque cela se passe plutôt mal, la mère va penser avoir acquis toutes les connaissances grâce à son instinct maternel et va empêcher le père d’intervenir dans l’éducation de l’enfant. De nombreux hommes peuvent alors démissionner, laissant la maternité à leur femme et vont compenser en s’investissant d’autant plus dans leur travail. Cela va créer un sentiment d’abandon chez la femme qui ne va pas comprendre la réaction de son partenaire, qui lui-même ne comprendra par celle de sa femme… Création d’un cercle vieux !...

Comme dit précédemment, l’expérience de la grossesse n’est accessible qu’à la femme. L’homme est à côté, ne pouvant que l’accompagner, et se sentant de ce fait, parfois exclu de l’expérience. Il sera donc important qu’il prenne sa place aux côtés de sa femme et de son nouveau-né. Le but sera de transformer une dyade mère-enfant en une triade père-mère-enfant afin de transformer le couple en une véritable famille.

Nombreuses théories pour expliquer les causes du véritable tremblement de terre conjugal provoqué par l’arrivée d’un enfant :

  • Arrivée surprise, non planifiée, désiré par l’un, subie par l’autre ou non ;

  • Peurs entourant la grosse et l’accouchement ;

  • Séquelles physiques et esthétiques ;

  • Répercussions, temporaires ou définitives, sur la sexualité ;

  • Remise en question des projets professionnels de l’un et/ou l’autre conjoint ;

  • Augmentation des tâches et responsabilités financières ;

  • Questionnement sur les principes éducatifs.

L’arrivée d’un enfant – La perte de l’amante et la dictature de l’enfant

A présent, nous allons aborder le nouveau statut supposé de la femme. Elle était une amante, aujourd’hui elle devient une mère et parfois, pour l’homme, ces deux statuts ne vont pas de pairs. De plus, il perd l’exclusivité de sa femme, il va devoir céder sa place prioritaire et accepter de partager l’amour de sa partenaire.

Il arrive alors parfois malheureusement que l’infidélité soit présente, afin de retrouver avec une autre l’exclusivité qu’il a perdu auprès de sa femme.

Il est important que le papa prenne sa place auprès de sa femme afin de se sentir intégré dans cette nouvelle famille.

Une nouvelle complication arrive en plus. Après la joie de la venue au monde de ce petit être, les parents se rendent vite compte qu’ils doivent lui obéir au moindre cri. Ce bébé est dépendant de ses parents, et ce, pour encore longtemps ! Le retour à la réalité, après l’idéalisation, peut parfois être dur et amener à de nombreuses disputes (à qui le tour de se lever, de l’habiller, le faire manger…).

Le couple doit à présent toujours tenir compte d’une troisième personne. Et concernant l’éducation, cela peut aussi devenir complexe ! L’un est plus permissif, l’autre est plus strict

Dans les couples heureux, les partenaires comprennent qu’un enfant a autant besoin d’un environnement souple que d’un environnement un peu plus encadré. Il est donc important de se mettre d’accord sur des principes d’éducation un minimum commun et de respecter la façon d’être de chaque partenaire avec l’enfant.

L’arrivée d’un enfant va provoquer de nombreuses crises dans le couple, mais n’oubliez pas que c’est en étant parent que l’on devient parent.

Le déménagement

Tout comme l’arrivée d’un enfant, l’emménagement dans une nouvelle maison est un évènement heureux ! Mais pas que… Car il peut être très stressant ! Lorsque l’on déménage, on quitte un territoire familier pour s’installer dans un territoire inconnu, avec parfois le fait de quitter sa famille, ses amis, son travail…

Vous allez découvrir ci-dessous quelques questions à vous poser tous les deux, afin d’être au clair dans vos futurs choix de vie et éviter au maximum les conflits.

La majorité des couples rêve d’avoir un chez-soi qui leur ressemble, ce qui est tout à fait légitime. Mais nombreuses sont les questions sur lesquelles le couple devra arriver à une entente :

  • Où ? Au centre-ville ou dans un quartier résidentiel, près des services ou à la campagne ?

  • Quand ? Tout de suite ou après avoir amassé un pécule ?

  • Combien ? Quel sera le montant de l’hypothèque et comment sera-t-elle répartie ?

  • Pavillon ? Appartement ?

  • Nombre de pièces ?

  • Ameublement ? Moderne, classique, rococo ?

  • Décoration et finition ?

  • Qui dirigera le déménagement et les travaux à faire ?

Le milieu vie

Le milieu de vie, ce moment où l’on fait le bilan de votre vie, on prépare de nouveaux projets, on prépare parfois notre retraite. C’est un moment où l’on va se demander si l’on a vécu pour soi ou selon des principes dictés par la société ou nos parents. Cette remise en question qui se déroule au milieu de notre vie va concerner divers aspects de celle-ci, que ce soit personnel, professionnel, social et évidemment conjugal : quel est le sens de ma vie, quel est le sens de mon couple ?

Arrive un moment où l’on se rend compte que la vie passe très vite, et on peut être nostalgique parfois… Nombreux s’accrochent à la jeunesse en cherchant à se rapprocher de nouveaux partenaires plus jeunes.

C’est une période critique pour le couple, car les responsabilités du quotidien ont pesé sur les partenaires et l’estime de soi est parfois dégradée.

Les transformations physiologiques apparaissent également, avec la ménopause et l’andropause. Les deux partenaires vont devenir alors plus sensibles au regard des autres afin d’y retrouver la preuve qu’ils sont encore vivants et même encore désirables.

Un homme désiré par une jeune femme retrouve sa virilité, une femme désirée par un jeune homme va la rassurer dans sa féminité. Ils ont alors l’impression de retrouver une jeunesse et ont l’envie de vivre passionnément. Certains vont même jusqu’à quitter leur partenaire afin de tenter une nouvelle vie avec un partenaire plus jeune. Malheureusement, cette nouvelle liaison sera vite décevante car la distance de générations pourra vite devenir problématique du fait des intérêts et des styles de vie différents.

Comment ne pas céder à la tentation alors ? En parler ! Comme d’habitude, la communication reste la clé des couples heureux. Il est important de se dire ce que l’on ressent, d’avouer parfois ces désirs dont on peut avoir honte, partager ses fantasmes… Il faut garder le lien afin de se rapprocher et de débuter ensemble un nouveau moment de sa vie.

C’est le moment de se donner de nouveaux objectifs !

Le syndrome du nid vide

Vient le jour où les enfants quittent la maison et où le couple se retrouve à nouveau à deux.

Nouveau bilan : vont-ils se retrouver ou sont-ils devenus des colocataires ?

Nombreux couples divorcent car ils l’avouent : ils sont restés ensemble pour les enfants qui sont le ciment de la famille ; une fois partis, la famille se fragilise.

Lorsque le couple s’est énormément investi dans le travail et le rôle de parents, les partenaires ont parfois oubliés qu’ils étaient également des hommes et des femmes qui ont une vie privée et une vie de couple, qui se retrouvent alors déstabilisés lors de l’envol des enfants. Un moment de réadaptation se met alors en place : il faut refaire connaissance, réorganiser le temps, les priorités, et se retrouver.

Il existe trois types de réactions chez les parents lors du départ de leurs enfants :

Le repli sur soi

Le repli sur soi se retrouve souvent chez les couples conflictuels, ils se retrouvent face à leur vide conjugal, leur maison vidée de ses enfants et leurs nombreux conflits. Ils ont perdu leur dynamisme et vont se retrouver dans des activités très routinières et non épanouissantes telles que les corvées ménagères par exemple.

Le désespoir

Les partenaires « désespérés » refusent de vieillir et cherchent alors à compenser des frustrations accumulées en vivant frénétiquement au maximum le temps qu’il leur reste.

L’ouverture

Ici, le couple est soulagé et va prendre à présent soin de lui. Ils retrouvent leur intimité et s’ouvrent au monde (bénévolat, garde des petits-enfants, soin des parents…).

La mise à la retraite

Le moment de la retraite est souvent très attendu ! Mais peut très vite nous faire déchanter !

Nous sommes pressés de pouvoir enfin faire des activités qui nous font plaisir et dont nous attendions d’avoir le temps pour les faire. Mais à la longue, elles deviennent ennuyantes… Il est donc important d’effectuer des activités enrichissantes et de préparer cette retraite à l’avance !

Un conflit peut alors arriver : la conception de la retraite. Avons-nous la même conception de celle-ci ? Avons-nous les mêmes gouts ? Les mêmes projets ? Ce sont des questions qu’il sera important de se poser afin d’éviter l’éclatement du couple.

Quand l’un des deux partenaires est à la retraite avant l’autre, il peut se créer un réel décalage dans les styles de vie dont il faudra discuter, avant la mise à la retraite du second partenaire.

Comme un voyage de noce, certains couples voyagent afin de créer cette transition entre vie professionnelle et de parents et cette nouvelle vie qui s’offre à eux.

2 vues0 commentaire