top of page

La sexualité sacrée

L’amour est un des piliers centraux de la sexualité sacrée car il a cette puissance qui sait réunir deux personnes, qui a le pouvoir de les connecter jusqu’au plus profond de leur être.


Selon Malory Malmasson, l’amour offre cette capacité aux partenaires de s’unir symbiotiquement au cœur de la conscience du « un », au-delà de l’individualité. En devenant « un », ils estompent ce qui les sépare illusoirement. L’amour arrive à cela car il est immuable, impossible à ternir, impossible à anéantir.


Il existe différentes formes d’amour, nous l’avions découvert avec les styles amoureux de John Alan Lee.

Ici, si l’on souhaite tendre vers une sexualité sacrée, il sera recommandé de développer Agapê (un amour désintéressé, inconditionnel) en faisant attention de ne pas tomber dans Pothos (l’amour besoin).


Alors comment faire ?


Les Grecs distinguaient plusieurs sortes d’amour :

Agapê

L’amour désintéressé, divin, inconditionnel, universel

Eunoia

L’amour dévoué

Pragma

L’amour éternel et durable

Harmonia

L’amour harmonieux

Charis

L’amour célébration

Philia

L’amour amitié, la bienveillance, la compagnie

Storge

L’affection familiale, l’amour tendresse

Ludus

L’amour ludique

Pathé

L’amour passion

Porneia

L’amour gourmand, l’envie de dévorer l’autre

Eros

L’amour lié au plaisir charnel, à l’appétit sexuel

Mania

L’amour obsessionnel

Pothos

L’amour besoin

Philautia

L’amour-propre, l’amour de soi, la compassion de soi

 

Comment tendre vers une sexualité sacrée ?

· Soignez vos moi blessés ;

· Apprenez à répondre personnellement à vos propres besoins fondamentaux. N’attendez pas de l’autre qu’il les comble pour vous. En y répondant seul, vous évoluez et vous libérez l’autre de vos attentes, des pressions, de frustrations et des déceptions que cela peut engendrer ;

· Régulez vos moi sauveurs et protecteurs. Ainsi vous éviterez de tomber dans les excès et les déviances de l’ego quant à l’amour, et vous pourrez aimer les autres avec plus de justesse, d’équilibre et d’harmonie ;

· Libérez-vous de vos peurs afin d’aimer sans blocages, sans freins ni limitations.


Ensuite, dressez une liste (oui, encore et toujours des listes !) des relations qui sont importantes dans votre vie. Puis demandez-vous à quel type d’amour correspond cette relation (elle peut correspondre à plusieurs types).


Lorsque vous sentez que vous n’êtes pas dans Agapê à propos d’une relation, posez-vous la question de savoir pourquoi, et à nouveau, comment y remédier.


Demandez-vous pourquoi vous aimez les personnes qui sont importantes pour vous. Listez toutes les raisons. Les aimez-vous pour ce qu’elles incarnent, ou pour ce qu’elles vous offrent ? Si tel est le cas, peut être que votre amour n’est pas totalement désintéressé, donc pas vraiment inconditionnel, et voyez comment vous pouvez améliorer cela.


Pour chaque relation, demandez-vous si c’est un archétype qui aime de cette façon. Cherchez si cela vous arrange de vivre tel genre d’amour, si vous aimez de la sorte car vous voulez vous protéger, car vous avez des peurs, ou vous cherchez consciemment ou non à pallier des manques.


Chacun des types d’amour peut faire tomber dans des déviances de l’ego. Ils peuvent par exemple amener à un oubli de soi, à se déconnecter du monde, à fabuler, à s’épuiser, à devenir possessif, dépendant, orgueilleux…


Certains types d’amour, si on les développe, nous empêchent de tomber dans un autre.


« Il n’y a rien de plus rare ni de plus beau qu’une femme qui ne s’excuse pas d’être elle-même, à l’aise dans sa parfaite imperfection. Pour moi, c’est la véritable essence de la beauté », Steve Maraboli.

Posts similaires

Voir tout

Comentarios


bottom of page