La communication intime

La communication est essentielle en ce qui concerne les relations intimes. Elle est extrêmement bénéfique dans les domaines que je vais vous citer dans cet article.

Concernant les relations sexuelles, la communication sexuelle est primordiale dans une relation, qu’elle soit passagère ou durable. La sexualité comprend des codes qu’il faut arriver à déchiffrer parfois, un faux pas et cela peut être un échec, mais il ne faut pas se décourager et toujours tenter de comprendre l’autre.

Il est important d’améliorer son estime de soi sexuelle afin d’appréhender une meilleure communication du plaisir au cours de nos relations intimes.

L’éducation

La communication entre les enfants et leurs parents favorise la recherche de solutions et de programmes adaptés aux préoccupations des jeunes concernant la sexualité. De même pour les enseignants avec leurs élèves.


Le développement et les premières expériences sexuelles

La communication sur les besoins réels des adolescents et jeunes adultes les aide à exprimer leur désir de s’engager dans des relations sexuelles satisfaisantes, à donner un consentement explicite, à choisir un mode de contraception etc…


Les conduites sexuelles et la satisfaction

La communication verbale et non-verbale entre les individus, durant et en dehors des rapports sexuels permet aux partenaires de s’ajuster au rythme et aux préférences de chacun, de s’entendre sur des approches et des fréquences satisfaisantes. Elle permet également de parler des limites de chacun dans ce domaine.


Différences entre les sexes

La communication aide à comprendre les points de vue, les caractéristiques de l’un et de l’autre sexe dans le domaine affectif et sexuel.


Désir

Le maintien de la communication, à différents moments de l’existence, permet de mieux saisir les divers facteurs qui influent positivement ou négativement sur le désir sexuel et de s’adapter.


Couple

Les discussions à deux permettent de trouver des solutions qui tiennent compte de soi, de l’autre et de la relation, dans un climat d’inimité et de respect. Savoir exprimer des sentiments positifs et désamorcer les spirales de négativité contribue au sentiment de satisfaction dans le couple.


Difficultés sexuelles

Echanger au sujet des difficultés sexuelles de l’un ou de l’autre permet d’exprimer le malaise, de comprendre ces difficultés et de trouver des manières de les surmonter.

Communiquer, oui… Mais comment ?

Ici, je vais vous indiquer comment communiquer au mieux avec votre partenaire. Nous le savons, femmes et hommes ne parlent pas le même langage, et parfois, il peut arriver que nous ne nous comprenions pas… Alors évitons cela et voyons comment arriver à s’entendre…! Selon certaines études (Sexinfo, 2008), la façon dont une discussion commence permet de prédire correctement comment elle se terminera, dans 96% des cas !


Préparer le terrain

Il est important de préparer le terrain avant d’entamer une discussion qui pourrait fâcher… Dans ce cas, il faut créer un terrain propice à l’ouverture et la coopération.

Prenons l’exemple d’une femme qui n’a jamais joui avec son conjoint. Si celle-ci lui annonce tel quel, son conjoint va évidemment adopter des réactions de défense, et la discussion n’atteindra pas le but souhaité.

Tandis que si elle lui parle d’abord de ses propres appréhensions et lui précise qu’elle ne souhaite pas le blesser, son conjoint sera certainement plus disposé à l’écouter car dans ce cas, il ne reçoit pas de critiques et sa compagne se montre soucieuse de ne pas le froisser.

La préparation du terrain implique un travail sur soi. Lorsqu’il y a un problème dans un couple, il est important de comprendre qu’aucun des deux membres n’est parfait, qu’aucun des deux ne peut tout savoir, qu’ils ont droit à l’erreur et que chacun peut éprouver des sentiments différents.

Il faut bien entendre que notre interlocuteur n’est pas forcément mal intentionné, cet échange pourra amener à des découvertes et des solutions inattendues.

Il ne faut donc as rester centré uniquement sur ses propres besoins et points de vue et surtout : se montrer positif.


L’écoute active

L’écoute active consiste, dans une conversation, à ne pas simplement qu’écouter. Dans l’écoute active, il faut essayer de comprendre précisément ce que notre interlocuteur nous communique, en faisant preuve d’attention. Notre partenaire pourra le constater et comprendre que nous accordons de la valeur à ce qu’il nous dit.

Il suffit de répéter avec ses propres mots ce que l’on pense comprendre du discours de notre partenaire, on se concentre sur ce qu’il a cherché à nous communiquer et on vérifie avec lui si l’on a bien saisi ses propos.

En plus de permettre à notre interlocuteur de se sentir compris, l’écoute active aide à rester centré sur le problème, à le clarifier et permet de rechercher des solutions adéquates.


Utiliser le « je »

On l’aura bien compris, accabler de reproches son partenaire n’amène à rien de bon !

Concentrons-nous alors sur nos désirs et besoins, nos sentiments et émotions en orientant la communication dans une direction propice à un échange plus serein.

Prenons l’exemple d’une femme ressentant de la jalousie pour son partenaire prenant sa pause du midi avec une collègue.

Elle dirait : « les hommes sont tous des salauds ». Cette remarque est blessante et très généraliste.

A la place, elle pourrait dire : « Quand tu manges avec ta collègue le midi et que je l’apprends après coup, je ressens de la trahison et la peur de te perdre ». Dans ce dernier cas, le partenaire sera alors moins susceptible de répondre de façon agressive.

Le « je » accroit les chances de rapprochement. Il appelle davantage la conciliation que le « tu » qui induit des réactions de défense et entraine les partenaires dans une spirale négative.


Cerner le sujet, s’y tenir et s’exprimer clairement

Souvent, une conversation dérive du sujet annoncé initialement… Il est plus évident de régler un litige bien précis que de vouloir changer la relation et régler tous les problèmes accumulés d’un coup.

Il est important de trouver le bon moment pour parler afin d’être concentré et de ne pas être distrait.

Les partenaires doivent exposer clairement leurs pensées, sentiments, de façon à lever toute ambigüité possible. Il est également important de formuler ses demandes au lieu d’attendre que son partenaire les devine.

2 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout