top of page

La jalousie et l'amour

A faible dose, la jalousie peut être bénéfique pour consolider les liens dans les relations, mais elle comporte des risques, car à forte dose, elle empoisonnera l’existence de celui qui la vit mais également de celui qui la subira.


La jalousie amoureuse exprime la peur de perdre ce que l’on possède. C’est une réaction émotionnelle négative découlant de la prise de conscience réelle, imaginée ou anticipée que la relation est menacée par une tierce personne.


De nombreuses émotions vont y être associées : la colère due à l’insécurité ressentie, la tristesse, l’anxiété, la dépression


Une remarque anodine, un geste, un regard ne déclenchent aucune réaction chez certaines personnes… Mais pour d’autres, cela entraine de fortes réactions. D’autant plus aujourd’hui avec les réseaux sociaux… Une nouvelle demande d’amis, un like sur une photo, un smiley équivoque… Et les soupçons sont éveillés !


Qui est vulnérable à la jalousie ? Un peu tout le monde vous me direz… Mais on y retrouve à nouveau le dépendant affectif, celui qui a le sentiment de ne pas convenir à l’autre, celui qui a une faible estime de lui, celui qui pense que son partenaire est bien mieux que lui…

Une personne qui manque d’estime de soi va surestimer ses rivaux potentiels et engendrer alors un sentiment d’impuissance et de doute. Elle demandera sans cesse des preuves d’amour concrètes afin de sentir rassurée.


Mais attention… Même avec une estime de soi élevé, nous pouvons être jaloux ! Par exemple, lorsque l’on imagine que l’on ne convient pas à son partenaire. Lorsque l’on s’aime soi-même, cela ne veut pas forcément dire que l’autre nous aimera aussi !


Mais comment réagissons-nous lorsque nous sommes jaloux ?

Pour reprendre les mêmes exemples, une personne qui a une bonne estime d’elle-même choisira la confrontation directe, l’expression de l’inquiétude voire même parfois la mise en garde du rival ! A l’inverse, un individu qui a une faible estime d’elle-même sera plutôt dans le silence et l’éloignement.


Comme je vous disais au début du post, à petite dose, la jalousie ne fait pas de mal. Mais elle devient un problème lorsqu’elle empêche l’individu de vivre, de travailler, d’aimer !

On ne peut exiger à qui que ce soit une fidélité absolue, la tranquillité d’esprit totale n’existe pas, et le harcèlement de notre partenaire peut justement, malheureusement, le faire courir dans les bras d’un autre !

La jalousie n’est alors plus une preuve d’amour mais elle mène au contrôle et à la domination de l’autre.


 

La jalousie de suspicion : Elle se fonde sur l’imagination.

La jalousie réactionnelle : Elle est provoquée par une menace réelle.

 

1 vue0 commentaire

Posts similaires

Voir tout
bottom of page