Le célibat : Être en harmonie avec soi avant d’être heureux à deux

Afin d’être heureux à deux, il est nécessaire dans un premier d’être en harmonie avec soi-même.

Un célibataire heureux, c’est une personne qui profite de ce temps avec lui-même afin de s’occuper de son épanouissement personnel.

Seulement, tous les célibataires ne supportent pas la solitude qu’ils vivent comme un isolement.

Vous allez découvrir les 7 catégories de célibataires malheureux qu’a décrit le psychologue Michel Giroux ainsi que les aptitudes d’un célibataire heureux.

 

1. L’ours grognon : C’est celui qui s’enferme dans son appartement plutôt que de rencontrer des gens (on peut parler du vieux garçon ou de la vieille fille…)


2. Le paon : C’est le coureur de soirées qui a horreur de la solitude et qui sombre dans des relations superficielles.


3. La fourmi affamée : C’est celui qui travaille sans arrêt, se paie tout ce qu’il veut, mais dont la vie privée passe en dernier.


4. Le caméléon : C’est celui qui veut passer inaperçu parce qu’il est trop timide pour entretenir une conversation.


5. L’oiseau-mouche : C’est le charmeur qui va de passion en passion, terrifié par un engagement sérieux.


6. La sangsue : C’est celui qui est prêt à s’engager avec la première personne qui s’intéresse à lui mais qui, finalement, fait fuir tout le monde.


7. Le coq : C’est la personne mariée toujours à l’affut d’une nouvelle conquête, mais à qui la solitude fait tellement peur qu’il n’ose divorcer.

 

Le célibataire heureux possède, les 5 aptitudes suivantes (Vera Peiffer) :


1. Il apprécie sa propre compagnie, sans tomber dans le narcissisme ;


2. Il est ouvert à l’expérience et à la nouveauté ;


3. Il exerce un travail satisfaisant, intéressant et amusant dans lequel il se réalise pleinement ; ou bien, il profite de son temps de célibat pour se réorienter professionnellement ;


4. Il a l’esprit d’initiative et va facilement vers les autres ;


5. Il a su développer une pensée positive face à la vie et sait que le bonheur n’est pas une question de statut civil, mais la capacité d’accorder de la valeur à ce que l’on possède.

3 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout