La phobie de tomber amoureux

La peur de l’amour est la philophobie.

L’individu craint de tomber amoureux, de s’attacher et alors de ressentir un malaise, des nausées… C’est une angoisse à l’idée d’aimer qui est liée à une peur de l’engagement. L’individu va alors mettre en place toute sorte de protection afin de ne pas avoir à développer de l’affection pour quiconque.

Comme toute phobie, elle peut trouver son origine dans diverses sources. La perte d’un proche provoque une douleur immense, et l’individu peut désirer se prémunir de toutes nouvelles sources de souffrance à l’avenir. Le divorce des parents peut avoir laisser une image du couple plutôt négative, l’individu ne souhaite alors pas reproduire le même schéma. Une rupture amoureuse peut également l’inviter à ne plus revivre cette blessure.

Afin d’éviter tout engagement, l’individu trouvera tous les défauts du monde à son partenaire et provoquera des disputes afin de cesser une relation.

La thérapie peut vous aider à déconstruire vos schémas de pensées quant aux relations amoureuses et à modifier vos pensées automatiques généralement négatives.