La phobie des pieds

La peur des pieds est la podophobie. Cette phobie débute généralement à l’adolescence ou au début de l’âge adulte. Les pieds sont associés à quelque chose de qualifié de moche ou de sale. L’individu ressent du dégout à la vue et au toucher des pieds, que cela soit les siens ou ceux des autres.

Comme de nombreuses phobies, elle peut être liée à un traumatisme durant l’enfance, ou une critique qui est mal passée.

L’individu peut être complexé par ses pieds (orteils non réguliers, odeur trop prononcée, pieds trop long, mycose, verrue…) et voudra à tout prix les cacher.

Parfois, certains individus ne soigneront pas leurs pieds et seront alors très sale. A l’inverse, d’autres les nettoieront excessivement afin de ne pas être sale.

En thérapie, nous travaillons à la réduction du degré de dégout, de rejet ou de peur du pieds, car il est bien impossible de se débarrasser de ses propres pieds ! Petit à petit, une désensibilisation s’effectue : on va d’abord parler des pieds, puis montrer des photos, ensuite demander de faire des exercices pratiques… Au fur et à mesure, l’individu se sentira mieux avec ses émotions et ses pensées liées à sa phobie des pieds.