La phobie de l'école

La peur d’aller à l’école est la didaskaléinophobie et concernerait 3 à 5% des enfants en âge d’aller à l’école.

Cette phobie scolaire se manifeste tout d’abord par de l’anxiété, des insomnies, des nausées… Son diagnostic peut donc mettre du temps à être établi car les symptômes peuvent laisser penser à toute autre affection. Les absences en cours sont nombreuses et peuvent aboutir à une déscolarisation : l’idée de retourner à l’école est insupportable.

Cette phobie peut provenir dans un premier temps d’une anxiété de séparation : l’enfant a peur d’être séparé de ses parents. Mais elle peut provenir de nombreux autre type de stress causés par un déménagement, le divorce des parents, des difficultés d’apprentissage, de l’intimidation à l’école

Si la crainte n’est pas prise au sérieux, les conséquences peuvent être profonde : protestation très marquée de l’enfant, maladie physique due au stress ou simulée pour ne pas avoir à se rendre à l’école, comportement troublé en classe, fugue

Il est très important de prendre en compte les craintes de l’enfant et de l’accompagner afin qu’il puisse s’exprimer sur ce qui l’inquiète. Aidé de ses parents, du personnel enseignant et/ou d’un thérapeute, l’enfant devra être entouré afin de l’amener à se sentir plus à l’aise dans cette situation.