La phobie des chats

La peur des chats est l’ailurophobie.

Cette peur touche les individus qui peuvent se sentir dans un état d’insécurité et peut provenir d’un évènement passé traumatisant avec un chat tel qu’une griffure ou une morsure…, d’une histoire familiale qui ferait éviter les chats à tout prix ou d’une superstition, où les chats noirs porteraient malheur…

L’individu les évite donc absolument et s’ils doivent aller chez des amis ou de la famille, ils doivent savoir impérativement s’ils possèdent un chat ou non. Les individus phobiques ont même développé un « radar à chats » ! Ils arrivent à détecter la présence de chats sans même les voir.

Le chat est un animal plutôt indépendant, qui n’obéit que très peu à ses maitres. Ses caractéristiques, tel que son aspect de félin, ses yeux fixes qui peuvent même voir dans la nuit, ses griffes, font de lui un animal qui peut être craint.

En Psychanalyse, un lien a été établi entre la peur du chat et la peur du sexe féminin (je vous laisse deviner comment on l’appelle en langage peu soutenu…).